Les Plateformes Lilloises en Biologie et Santé

PLBS réunit, au sein d’une même structure, les plateformes offrant l’accès à des  équipements et expertises nécessaires au soutien de l’activité de recherche en biologie et santé. En premier lieu développées pour répondre aux besoins des 23 unités de recherche académiques en sciences de la vie et de la santé du site, ces plateformes sont également ouvertes à l’activité de recherche académique nationale et internationale ainsi qu’au secteur privé.

PLBS a pour objectif de doter les plateformes d’une structure opérationnelle qui permet de : (i) gagner en visibilité, notamment en dotant les plateformes d’un portail unique et en constituant un catalogue de prestations ; (ii) favoriser les synergies entre plateformes en soutenant une « vie de l’UMS-US » et en accompagnant l’organisation de séminaires communs ; (iii) mutualiser les fonctions-supports.

Eléments-clés

  • Génomique (GFS, TAG) 
  • Glycomique (PAGés) & protéomique (P3M) 
  •  Bionformatique & biostatistique (bilille) 
  • Animaleries (PLEHTA, Ress. Exp, PHExMAR) 
  • Imagerie cellulaire (BICeL) 
  • Imagerie du vivant & fonctions 
  • Criblage HCS-HTS (Ariadne-criblage)

Le rayonnement et l’attractivité des plateformes de l'UMS 2014 - US 41 sont attestés par leur fréquentation par 76 unités de recherche et laboratoires régionaux (40), nationaux (29) et internationaux (7). Leur expertise reconnue conduit à la production d’une littérature scientifique significative portant sur des développements technologiques et/ou méthodologiques. Sur la période 2015-2018, ce sont ainsi 23 articles et 12  revues ou chapitres d’ouvrage qui ont été rédigés par les personnels des plateformes. De par leur soutien à l’activité de recherche des laboratoires, les plateformes sont également citées dans de nombreux articles scientifiques.

Sur la même période, les plateformes ont participé à l’organisation de 7 congrès ou symposia d’envergure nationale. Les personnels ingénieurs des plateformes ont également eu l’opportunité de présenter des communications orales lors de congrès nationaux et internationaux et deux d’entre eux se sont vu remettre un prix lors de la European Conference on Clinical NeuroImaging 2017 et des Journées Ouvertes en Biologie, Informatique et Mathématiques 2017 (Prix de la Société Française de BioInformatique). La plateforme de génomique, PAGés, Ariadne (HTS) et BICel sont reconnues par le GIS IBISA. Bilille participe à l’Institut Français de Bioinformatique. Ariadne est intégrée dans l’infrastructure ChemBio France et a également été sélectionnée par le programme européen IMI-2 ERA-4-TB pour coordonner, sur la période 2020-2026, la mise en solution de combinaisons d’antituberculeux pour 34 équipes internationales et leur évaluation.

Les plateformes sont insérées dans des réseaux spécialisés. Outre les soutiens apportés par l’ensemble des plateformes aux unités de recherche lors de leurs réponses à des appels à projets compétitifs (design d’expérience, identification des coûts de prestations internes), les plateformes de génomique, d’imagerie du vivant & fonctions et bilille se distinguent par leurs participations comme partenaires scientifiques dans 14 projets régionaux (Région Hauts-de-France, projet exploratoire CNRS/U-Lille, Cancéropôle Nord-Ouest, PHRC, SATT), 20 projets financés par des opérateurs nationaux (ANR, INCa, Fondations) et 1 projet européen. Les plateformes ont également bénéficié de près de 7 millions d’euros dans le cadre de programme d’investissement (PIA, GIS IBiSA, Infrastructures de recherche).